Monthly Archives

3 Articles

aperçu des rencontres IN & OUT 2009

by benoit
Rencontres In&Out
29 avril – 5 mai 2009
Les Ouvreurs, jeune association de cinéphiles niçois, présentent les 1ères Rencontres cinématographiques IN & OUT, le festival du film gay et lesbien de Nice, qui aura lieu du 29 avril au 5 mai 2009. L’objectif est d’assurer une programmation éclectique en partenariat avec les grands acteurs de la vie cinématographique azuréenne, la Cinémathèque de Nice, la salle d’Art et Essai Le Mercury, l’association Héliotrope (Le festival du court métrage de Nice) et l’association L*ECLAT. Une manifestation ouverte sur la ville et le monde. pour rassembler des publics d’horizons différents.

Au programme, une rétrospective André Téchiné à la Cinémathèque de Nice tout au long du mois d’avril ; une rencontre avec les réalisateurs Olivier Ducastel et Jacques Martineau et la projection de plusieurs de leurs films au Cinéma Le Mercury ; une nuit hommage au cinéaste poète italien Pier Paolo Pasolini, toujours au Mercury ; des films inédits dont le dernier Bruce LaBruce, Otto or up with dead people, le premier long métrage de Pascal-Alex Vincent, Donne moi la main ; et une incursion dans une cinématographie aux formes plus expérimentales avec l*Eclat, à la Villa Arson.
La soirée d’ouverture sera l’occasion du premier  » outing  » des Insupportables (Marcel Bataillard, Frédérik Brandi et Kristof Everart) et en clôture, la soirée The Rocky Horror Picture Show, touche rock du festival, devrait être aussi animée dans la salle que sur l’écran.
Outre Ducastel et Martineau, les réalisateurs Alessandro Avellis et Pascal-Alex Vincent participeront aux différents débats, aux côtés de Didier Roth-Bettoni, auteur de L’homosexualité au cinéma, et Jean-Marc Lalanne, rédacteur en chef du magazine Les Inrockuptibles et ancien rédacteur en chef des Cahiers du Cinéma.
De plus, IN & OUT travaille étroitement avec les associations qui participent à la prévention contre le SIDA et la lutte contre l’homophobie : les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence – dont on fêtera le 30ème anniversaire avec la projection exclusive des documentaires Drag Nuns in Tinseltown de Ren BLOOD et Les règles du Vatican, d’Alessandro Avellis – mais aussi Sida Info Service, le CODES (Comité d’Education à la Santé), l’INPES (Institut National de Prévention et d’Education à la Santé), AGLAE et SOS Homophobie.

Les Ouvreurs, giovane associazione di cinefili nizzardi, presenta IN & OUT, il festival di cinema gay e lesbico di Nizza, che si svolgerà dal 29 aprile al 5 maggio 2009. L’obiettivo è quello di garantire, in uno spirito di apertura, une programmazione eclettica di qualità, in partenariato con i grandi attori della vita cinematografica locale, la Cineteca di Nizza, la sala di cinema d’essai  »Le Mercury », l’associazione  »Héliotrope » (Festival del Cortometraggio di Nizza) e l’associazione L*ECLAT. Una manifestazione aperta sulla città e sul mondo. Un incontro che permette di riaviccinare un pubblico proveniente da diversi orizzonti.
In programma, una retrospettiva dell’opera di André TECHINÉ presso la Cineteca di Nizza durante tutto il mese di aprile ; un incontro con i registi Olivier Ducastel e Jacques Martineau e la proiezione di una selezione dei loro film presso il Cinema Le Mercury ; una notte omaggio al regista e poeta italiano Pier Paolo Pasolini, sempre presso il Mercury ; ed una selezione di film inediti quali l’ultimo film di Bruce LaBruce Otto or up with dead people, il primo lungometraggio di Pascal-Alex Vincent Donne moi la main ; nonchè una selezione di corti a cura dell’associazione Héliotrope e un’incursione nella cinematografia sperimentale a cura dell’associazione l*Eclat, presso la Villa Arson.
La serata di apertura sarà l’occasione di un primo  » outing  » del gruppo teatrale Les insupportables (Marcel Bataillard, Frédérik Brandi e Kristof Everart). A chiudere il festival, sarà la serata Rocky Horror Picture Show e la sua atmosfera rock, una serata che promette tante sorprese sia sullo schermo che nella sala.
Oltre a Ducastel e Martineau, i registi Alessandro Avellis e Pascal Alex Vincent participerano ai dibattiti, insieme a Didier Roth-Bettoni, autore del libro L’homosexualité au cinéma, e Jean-Marc Lalanne, caporedattore della rivista Les Inrockuptibles ed ex caporedattore della rivista Cahiers du Cinéma.
Inoltre, IN & OUT lavora in stretto partenariato con le associazioni che partecipano alla prevenzione contro l’AIDS, Le Sorelle della Perpetua Indulgenza – di cui festeggeremo il trentesimo anniversario con la proiezione esclusiva dei documentari Drag Nuns in Tinseltown di Ren BLOOD e Le regole del Vaticano, di Alessandro Avellis – ma anche Sida Info Service, il CODES (Comitato di Educazione alla Salute), l’INPES (Istituto Nazionale di Prevenzione et di Educazione alla Salute), AGLAE e SOS Homophobie.

ciné-débat : Harvey Milk

CINE-DEBAT ADN

Jeudi 5 mars 2009, 20 h, au Rialto

Dans le cadre de ses ciné-débats, l’ADN (association pour la défense de la démocratrie à Nice) présente le dernier film évènement du réalisateur Gus Van Sant, Harvey Milk, couronné aux oscar pour son scénario et pour l’interprétation de Sean Penn, dans le rôle titre. Le film est soutenu par Amnesty International, qui interviendra durant la séance.
LE FILM
L’histoire vraie de Harvey Milk, le premier homme politique gay qui fut assassiné, en même temps que le maire de San Francisco, George Moscone, en 1978, pour s’être battu pour la tolérance et l’intégration des communautés gay… Gus Van Sant recrée l’ambiance de San Francisco des années 70 dans ce film évènement qui retrace le destin tragique de Harvey Milk, qui s’est sacrifié pour ses idéaux.
Harvey Milk, 2008, USA, 02h08 – réalisation Gus Van Sant – scénario Dustin Lance Black – avec Sean Penn, James Franco, Emile Hirsch, Josh Brolin, Diego Luna, Alison Pill, Victor Garber
lien : en savoir plus sur Harvey Milk

teddy award – festival de berlin 2009

by benoit
Dans le cadre du Festival de Berlin, les Teddy Awards récompensent, depuis plus de dix ans, des films qui évoquent l’homosexualité au cinéma. Cette année 5 teddy (statuette en forme d’ours en peluche dessiné par Ralf König) ont été décernés par le jury international, composé de représentants de festivals de films GLBT.

Le Teddy Award 2009 du meilleur film est décerné à Raging Sun, Raging Sky (Rabioso sol, rabioso cielo) de Julián Hernández, une oeuvre irrésistible et visionnaire au niveau de l’image et du son, qui explore l’amour, le désir et la sexualité sur une toile de fond unissant la mythologie à l’urbanité moderne.

(Rabioso sol, rabioso cielo, de Julián Hernández)

Le Teddy Award 2009 du meilleur documentaire est décerné à Fig Trees de John Greyson. Avec le style culotté qui le caractérise et ses séquences dignes d’un opéra, le tour de force de Greyson renverse les barrières de la forme et du genre pour réinventer le documentaire. Tout en intégrant des images d’archives et en voulant dénoncer les gouvernements et les laboratoires pharmaceutiques, Fig Trees aborde avec brio la question du SIDA et celle de l’activisme contre le fléau. Il réussit ainsi en partant des luttes locales à envisager le problème dans le cadre d’une collaboration à l’échelle mondiale.

Le Teddy Award 2009 du meilleur court-métrage revient à A Horse Is Not A Metaphor de Barbara Hammer, un essai visuel et intime où la réalisatrice évoque son combat contre un cancer des ovaires – un film qui est dans la lignée de son travail expérimental et aborde aussi bien le corps et la sexualité que les possibilités de susciter l’espoir et la guérison en chacun d’entre nous.

Deux SPECIAL TEDDIES ont été décernés cette année, l’un à Joe Dallesandro, pour sa carrière d’acteur et icône gay, auteur d’un parcours avant-gardiste et couronné par la réussite; et l’autre à John Hurt pour son interprétation magistrale de Quentin Crisp dans le film An Englishman in New York de Richard Laxton.