mardi 5 mai 2009

by benoit
Soirée expérimentale
L*ECLAT invite IN & OUT pour une soirée tournée vers des artistes iconoclastes, des cinéastes singuliers, qui jouent avec les formes et les codes cinématographiques pour porter un regard singulier sur le monde et ses tensions. Brice Dellsperger, Jean-Luc Verna et Bruce LaBruce, sont réunis pour cette expérience de cinéma.
PROGRAMME DE COURTS METRAGES « Body Double »
20h00/Sélection de films de Brice Dellsperger (1998-2007) avec Jean-Luc Verna
Fondée sur la déconstruction du récit filmique, la série des « Body Double », commencée en 1995 par Brice Dellsperger, est l’expression d’une  » relation obsessionnelle au cinéma, qu’il appréhende comme une immense réserve de fictions, de scènes, de situations…  » Dans leurs films, Dellsperger et Verna confondent les rôles et les identités, les hommes et les femmes, la vidéo et le cinéma pour que subsiste l’essentiel. Brice Dellsperger attribue au terme Body Double les deux sens de corps double et de doublure. Body Double c’est aussi un film réalisé par Brian De Palma en 1984 auquel Dellsperger fait évidemment référence, empruntant son titre pour identifier la série de ses 20 films. « .
Entre 1998 et 2000, Brice Dellsperger et Jean-Luc Verna s’engagent dans un travail long et complexe : Body Double (X). Dellspercher  » refilme « , en version quasi intégrale, L’important c’est d’aimer, de Andrzej Zulawski, en demandant à Verna d’y incarner tous les rôles. Cette expérience de cinéma demeure unique à ce jour.

LA RENCONTRE
20h30/Conversation avec Jean-Luc Verna
Artiste et enseignant à la Villa Arson, il reviendra, entre autre, sur son travail au côté de Brice Dellsperger et sur ses impressions des films de Bruce LaBruce.

LE LONG METRAGE
21h30/Otto; or ,up with dead people
de Bruce LaBruce (2007, Allemagne-Canada, 1h34, vost) avec Jey Crisfar, Marcel Schlutt, Christophe Chemin, Katharina Klewinghaus
Un jeune zombie gay nommé Otto débarque sur une petite route perdue dans la campagne. Il n’a pas la moindre idée de l’endroit d’où il vient ni où il va. Comme tout zombie, Il doit se nourrir de chair pour vivre, mais Otto il n’a pas envie de croquer de l’humain. Pour pouvoir acheter de la viande, Il accepte pour se nourrir la proposition de Medea Yarn, une cinéaste lesbienne, foldingue et égocentrique. : le filmer pour un documentaire sur lui. Dernier opus de Bruce La Bruce, cinéaste américain, pornographe de renom.