Hommage à Magnus Hirschfeld, samedi 10 avril au Cimetière Caucade

Magnifique journée et soleil radieux sur le Cimetière de Caucade ce samedi 10 avril 2010. Notre petite délégation, une vingtaine de personnes, a traversé l’allée de l’Egalité pour se recueillir quelques instants sur l’imposante tombe du Docteur Magnus Hirschfeld, mort à Nice en 1935. Pour le 75e anniversaire de sa mort, les Ouvreurs souhaitaient lui rendre hommage avant la diffusion, le soir même, du film qui lui a permis de diffuser son message de tolérance, Différents des autres (1919).
Louis, le benjamin des Ouvreurs, a déposé la gerbe multicolore sur la magnifique stèle de granite ornée d’un médaillon de bronze. Les élus présents, Auguste Verola, Adjoint au Maire de Nice et Conseiller général, et Patrick Mottard, Conseiller général, ont prononcé quelques mots avant que Benoît Arnulf, président des Ouvreurs, ne rappelle les grands moments de la vie de ce précurseur de la lutte pour l’égalité des droits. 
Magnus Hirschfeld s’est engagé dès 1898 dans le combat pour l’abrogation du paragraphe 175 du code pénal allemand qui criminalisait les rapports entre adultes de même sexe. Dans le même temps, il a lancé, depuis son Institut de Recherche Sexuelle, fondé à Berlin en 1919, l’idée d’une grande et incroyablement moderne réforme sociale (égalité sexuelle, droit à l’avortement et à l’adoption, légalisation de l’homosexualité, prévention sexuelle des MST) qui n’a pu aboutir de son vivant. Ses origines juives et sa grande notoriété l’ont contraint à quitter l’Allemagne à l’avènement des Nazis et il a fini sa vie à Nice. 
Gravée dans la pierre, la devise de ce visionnaire synthétise parfaitement son juste combat : Per scientiam ad justitiam, que l’on peut traduire  par L’égalité grâce à la science. 

Les Ouvreurs remercient les élus, les représentants des associations Aglae et Sida Info Service et bien sûr les nombreux amis, d’avoir été présents pour ce très beau moment. Nous espérons, par cette initiative, redonner à ce haut lieu de notre Mémoire et de notre Histoire collective la place qu’il avait perdue, et appelons le plus grand nombre à redécouvrir l’héritage fondamental que Magnus Hirschfeld, par son action et ses combats, nous a légué.