Queer Palm, enfin un prix « gay » pour le 63e Festival de Cannes

by benoit
Le plus grand festival de cinéma du monde se devait d’avoir son prix «gay», après la Berlinade, pionnière en la matière avec les Teddy Awards depuis 1987, suivis en 2007 par le Queer Lion du Festival de Venise.

L’annonce de la création d’une Queer palm pour la 63e édition du Festival de Cannes (12-23 mai 2010) est une bonne nouvelle pour les amateurs de cinéma. Initié par Franck Finance-Madureiras, journaliste de son état, il s’agit de récompenser un film pour sa contribution aux questions lesbiennes, gays, bi ou trans, parmi ceux présentés toutes sélections confondues : Sélection officielle, Un Certain Regard, La Semaine de la Critique, La Quinzaine des réalisateurs.

La Queer Palm est parrainée par Olivier Ducastel et Jacques Martineau (allez lire le dialogue qu’ils ont inventé pour l’occasion) des réalisateurs que les fidèles d’In & Out connaissent bien désormais.

A noter que les Ouvreurs participent pleinement à l’aventure puisque Benoît Arnulf, directeur artistique des Rencontres In & Out, est membre du jury de la Queer Palm au côté de Florence Ben Sadoun (Directrice de la rédaction de Première) Romain Charbon (Journaliste cinéma à Têtu & les Inrockuptibles), Mike Goodridge (Directeur de la publication de Screen International), Xavier Leherpeur (Journaliste cinéma à Studio Ciné Live), Ivan Mitifiot (Coordinateur d’Ecrans Mixtes, Rencontres de cinéma gay et lesbien de Lyon), Pascale Ourbih (Présidente du festival « Chéries chéris », Festival de films gays, lesbiens, trans et +++ de Paris) et Brian Robinson (Programmateur du Festival du film lesbien et gay de Londres)

+ d’info sur la Queer Palm