Thématiques 2011

by thomas
In&Out structure sa programmation autour de thématiques quotidiennes, mettant en relation les films d’un/e même ou de plusieurs cinéastes. Ce parti pris donne l’occasion aux spectateurs d’appréhender plus amplement la richesse des sujets abordés.
Vue d’ailleurs : Le Portugal de João Pedro Rodrigues 
Après la Grèce en 2010, le Portugal est à l’honneur au travers de l’oeuvre iconoclaste de João Pedro Rodrigues, qui, en seulement trois films, a su imposer un style décapant et un regard singulier sur l’homosexualité.
Riot* Girls   (*en révolte) 
Héritière de la révolution féministe pro-sexe des années 80, Emilie Jouvet et Mia Engberg cherchent à inventer de nouvelles représentations du désir, au croisement de l’art, de la pornographie et du politique.
La double vie de François Sagat 
Comme Rocco Siffredi en son temps, François Sagat, star du porno gay, fait une percée hors de son territoire et s’offre à la caméra de Christophe Honoré et de Bruce LaBruce pour des films d’une grande radicalité.
Foucault va au cinéma
Quatrième cycle de l’ambitieuse programmation que consacre L’Eclat aux relations de Michel Foucault avec le Cinéma. Centrés sur la Sexualité, les films de Pasolini, Schroeter, Genet y côtoient le témoignage de Daniel Defert, le dernier compagnon du philosophe.
Une journée avec Vincent Dieutre 
Des films à la première personne, un questionnement sur le rapport du cinéma à l’art, à l’émotion artistique, à la croyance, à la mémoire, des films qui «démontent les mécanismes de la fiction pour remettre tout à plat et voir ce qui reste quand on y croit plus».
Documentaires au présent 
Pour se souvenir de Jean LeBitoux, figure de prou de la militance LGBT française ; voyager en Ouganda, terrain d’expérimentation homophobe des fondamentalismes religieux ; découvrir Miwa, star de cinéma et «seul homosexuel officiel du Japon», explorer les coulisses du Lido et comprendre en quoi les Gay Pride sont encore utiles aujourd’hui.
Sans oublier les Séances « Mauvais Genre » désignant des films, toutes thématiques confondues, qui dérangent par leur forme ou les sujets qu’ils abordent, et bien entendu l’habituelle Double clôture Gay + Lesbienne .