Yearly Archives

6 Articles

Festival OVNi 2016 : Ton poids sur ma nuque

by benoit

your-weight-on-the-nape-of-my-neck-053

Les Ouvreurs participent à la 2e édition d’Objectif Vidéo Nice, festival d’art vidéo, qui se tiendra du 29 novembre au 4 décembre 2016 à Nice. L’événement, parrainé par Pascal Neveux, rassemble plus d’une centaine d’artistes et propose pendant 6 jours de partir à la découverte de vidéos d’art à travers une déambulation inédite entre les chambres de l’hôtel Windsor, du Grand Hôtel Le Florence et dans une trentaine d’autres lieux.

A cette occasion, Les Ouvreurs proposent de (re)découvrir un sensuel et envoutant court métrage de Fréderic Labonde, TON POIDS SUR MA NUQUE,  qui sera projeté dans un lieu pour le moins insolite, le Hamman de l’Hôtel Windsor, pendant toute la durée de la manifestation.

TON POIDS SUR MA NUQUE
de Frederic Labonde
France, 2015, 9 min 30
Un matin, j’aperçois dans l’immeuble d’en face un homme que je n’avais encore jamais vu. Un seul échange de regard a suffi pour que j’en tombe définitivement amoureux. Depuis, je le cherche parmi les hommes. Je le cherche, espérant encore le retrouver entre leurs bras. Réalisé à partir d’images volées de corps anonymes, « Ton poids sur ma nuque » est une déclaration d’amour, la quête désespérée d’un être disparu.

Plus d’infos sur le Festival OVNi 2016

1er décembre 2016 : le programme complet

Comme chaque année depuis 21 ans, le Collectif 06 de lutte contre le Sida organise une série de journée d’action à l’occasion du 1er décembre. Au programme de cette année :

Dimanche 27 novembre
11h00-16h00 : prévention, information, dépistage rapide TROD/VIH et orientation dans plusieurs lieux de la ville :
– sur la Place Masséna (CeGIDD-ENIPSE-SIS)
– sur la Place Garibaldi (AIDES)
– au coin Avenue Jean Médecin/Avenue Thiers (Entractes-ASA BC),

Lundi 28, mardi 29 et mercredi 30 novembre
14h00-18h00 : dépistage TROD VIH/VHC Public HSH au Centre LGBT Côte d’Azur (ENIPSE-SIS-AIDES-ASA BC)
18h00-21h00 : dépistage TROD VIH/VHC Public HSH sur la Place Garibaldi (CeGIDD-ENIPSE-SIS)
23h00-2h00 : dépistage TROD VIH/VHC Public HSH dans les établissements gays (AIDES-ENIPSE)

Mercredi 30 novembre
18h30 : Table ronde autour du thème « Quels outils pour la prévention combinée », organisée par le COREVIH PACA Est et le Collectif 06, animée par le Dr Eric Cua et le Dr Pascal Pugliese du CHU de Nice au Cinéma Le Mercury (entrée libre)
20h30 : Projection du film « Théo et Hugo dans le même bateau » d’Olivier Ducastel et Jacques Martineau, suivie d’un débat animé par les membres du Collectif au Cinéma Le Mercury (entrée libre)

Le film : 
THEO ET HUGO DANS LE MÊME BATEAU
France, 2016, 1h37, int. – 16 ans
de Olivier Ducastel et Jacques Martineau
avec Geoffrey Couët, François Nambot, Mario Fanfani
Dans un sex-club, les corps de Théo et de Hugo se rencontrent, se reconnaissent, se mêlent en une étreinte passionnée. Passé l’emportement du désir et l’exaltation de ce premier moment, les deux jeunes hommes, dégrisés, dans les rues vides du Paris nocturne, se confrontent à leur amour naissant.

Jeudi 1er décembre
18h00 : Grand rassemblement, ruban rouge humain, arbres du souvenir, prise de paroles associatives et institutionnelles en présence de Mr Philippe Pradal (Maire de Nice), de Mr Eric Ciotti (Président du Département 06), du Pr Eric Rosenthal (Président du Corevih Paca Est), de Mr Stéphane Montigny (Président de Aides) et de Mr Jean-pierre Paringaux (Délégué régional SIS Paca Corse et coordinateur du Collectif 06) sur l’Esplanade de la Bourgade (Promenade du Paillon)
20h00-2h00 : Grande soirée festive organisée par les Megalo’s boys au Maori (Place Magenta, zone piétonne)

Organisation : Collectif 06 de Lutte contre le Sida avec le soutien financier de la Ville de Nice et du Département 06

In&Out 2016 : premier aperçu

Festival_2016_banner_site les ouvreurs

8e RENCONTRES IN&OUT

le Festival du Film Gay et Lesbien de Nice
19 au 24 avril – Nice / 26 au 27 avril – Beaulieu-sur-mer / 28 au 30 avril – Cannes

Voici venu le temps des 8e Rencontres In&Out. Le festival du film Gay et Lesbien de Nice, qui s’étend désormais à Cannes et à Beaulieu-sur-mer, offre un rendez-vous cinématographique incontournable autour des diversités sexuelles.

Après avoir questionné en 2015 les risques de marginalisation pour des cultures qui se revendiquent «gays et lesbiennes», nous souhaitons poursuivre cette année notre réflexion autour des moyens de transmission de ces mêmes cultures, en nous plaçant sous des auspices nietzschéens : « Le Crépuscule des idoles »

Allen Ginsberg, André Gide, André Téchiné, Andy Warhol, Annemarie Schwarzenbach, Audre Lorde, Bambi, Bruce LaBruce, Cary Grant, Chantal Akerman, Christine Jorgensen, Coccinelle, Colette, Constantin Cavafy, David Bowie, Emily Dickinson, Francis Bacon, James Baldwin, François Villon, Françoise Sagan, Freddie Mercury, Gertrude Stein, Greta Garbo, Gus Van Sant, Guy Hocquenghem, Harvey Milk, Hélène Cixous, Hervé Guibert, Jacques Demy, James Dean, Jean Cocteau, Jean Genet, Jean-Louis Bory, Judith Butler, Keith Haring, Lionel Soukaz, Lou Reed, Luchino Visconti, Magnus Hirschfeld, Marcel Jouhandeau, Marcel Proust, Marguerite Yourcenar, Marie France, Marlene Dietrich, Michel Foucault, Michèle Causse, Monique Wittig, Natalie Clifford Barney, Oscar Wilde, Patrice Chéreau, Paul Vecchiali, Paul Verlaine, Pedro Almodóvar, Paul Bowles, Philippe Vallois, Pier Paolo Pasolini, Rainer Werner Fassbinder, Reinaldo Arenas, Renée Vivien, Robert Mapplethorpe, Sapho, Simone de Beauvoir, Stefan Zweig, Tom of Finland, Thomas Mann, Truman Capote, Violette Leduc, Virginia Woolf, Walt Whitman, William Burroughs, Yves Navarre… pour ne citer qu’eux.

Ces idoles, artistes, cinéastes, auteur-e-s, intellectuel-le-s, militant-e-s, nous sont diversement familières, certaines ayant souffert, plus que d’autres, des effets du temps sur nos mémoires. Mais toutes constituent – au travers de leurs vies, leurs œuvres ou leurs luttes – la matière première de ce continent culturel aux multiples facettes. Et elles en indiquent toujours le chemin, même si leurs voix ne sont plus aussi vivaces que nous le souhaiterions. Gardons à l’esprit que le crépuscule désigne avant tout la faible lumière qui résiste à la tombée du jour et aux ténèbres.

David Bowie et Chantal Akerman – tous deux récemment disparus – mais encore Marcel Proust ou Pier Paolo Pasolini sont d’excellents guides dans ce cheminement de pensées. Témoins d’époques soumises à de fortes mutations, leurs œuvres offrent une formidable réflexion sur l’importance du passage de relais autant qu’elles constituent des points de repère pour qui tente de se construire en dehors de la norme. Il nous est apparu important de leur accorder une place de choix dans notre programmation, pour faire à notre manière, notre travail de passeurs de mémoire. D’autres films entrent aussi dans cette thématique (4.48 sur les traces de Sarah Kane, Je ne suis pas féministe mais…, La Belle saison, La Sociologue et l’Ourson, Les pensées de Paul, Velvet Goldmine, Basquiat…) de même que Le Banquet d’Auteuil, la pièce de Jean-Marie Besset dont nous proposons une magnifique captation.

D’autres thématiques viendront nourrir une programmation riche d’une soixantaine de films, longs métrages et courts métrages confondus. Pour poursuivre notre exploration du cinéma gay français, après Lionel Soukaz et Philippe Vallois, c’est Paul Vecchiali qui nous fait l’honneur de sa présence. Le cinéma queer mexicain nous livrera quelques-unes de ses perles noires, accompagnant la présence de Pavel Cortes, directeur artistique du Premio Maguey de Guadalajara. Sans oublier, bien sûr, une programmation plus spécialement dédiée aux filles et nos incontournables séances de courts métrages Short en queer.

Nous avons hâte de vous y retrouver.

En attendant In&Out #3

by thomas
  
Mardi 29 mars – Cinéma Les Arcades
 
EN ATTENDANT IN&OUT #3
Comme c’est désormais la tradition, Les Ouvreurs sont accueillis au CINEMA LES ARCADES à l’occasion d’une soirée double programme annonçant la nouvelle édition des Rencontres In&Out (du 28 au 30 avril sur Cannes). Cette année, la soirée sera entièrement dédiée à l’immense actrice JULIANNE MOORE. Deux films, une verre de l’amitier en interlude pour encourager les échanges cinéphiles et un tout à prix réduit si vous êtes adhérents. Autant de bonnes raisons de ne pas y résister…
 
19h00 – FREE LOVE
21h15 – LOIN DU PARADIS (version restaurée)
 
Cinéma Les Arcades, 77 Rue Félix Faure – Cannes
Tarifs : 1 film 6,50€, 2 films 11€
FREE LOVE
(Freeheld)
USA, 2016, 1h 44, VOST
de Peter Sollett
avec Julianne Moore, Ellen Page, Steve Carell, Michael Shannon
Années 2000. Laurel, brillante inspecteur du New Jersey, voit sa vie basculer le jour où elle rencontre la jeune et attirante Stacie. Mais un drame vient perturber cette romance naissance. Laurel découvre qu’elle est atteinte d’un cancer en phase terminale et exprime un dernier souhait avant de mourir : elle veut que sa pension revienne à la femme qu’elle aime. Mais la hiérarchie policière et les autorité politique de la ville refuse catégoriquement. Laurel et Stacie vont se battre jusqu’au bout pour faire triompher leurs droits.
LOIN DU PARADIS
(Far From Heaven)
USA, 2003, 1h47, VOST, version restaurée
de Todd Haynes
avec Julianne Moore, Dennis Quaid, Dennis Haysbert
Dans l’Amérique provinciale des années cinquante, Cathy Whitaker est une femme au foyer exemplaire, une mère attentive, une épouse dévouée. Son sourire éclatant figure souvent dans les colonnes du journal local. Cathy sourit toujours. Même quand son mariage s’effondre, même quand ses amies l’abandonnent. Quand l’amitié qui la lie à son jardinier provoquera un scandale, elle sera forcée, derrière son sourire, d’affronter la réalité.

 

Ecrans Mixtes 2016 : séance Short en queer « hors les murs » pour Les Ouvreurs

by benoit
Ecrans Mixtes 2016 : séance Short en queer « hors les murs » pour Les Ouvreurs

C’est une vieille histoire d’amour entre In&Out et Ecrans Mixtes, le Festival de cinéma queer de Lyon. Depuis notre rencontre à Cannes, dans le premier jury de la Queer Palm, les deux festivals entretiennent une relation privilégiée qui se consolide chaque année un peu plus. En réponse à la présence d’une équipe de Lyonnais à Nice en 2015, c’est au tour d’In&Out de se déplacer pour la  6e édition d’Ecrans Mixtes (2 au 8 mars 2016) pour proposer une sélection de courts métrages qui ont fait le succès de nos séances SHORT EN QUEER.

Mettre en lumière le travail de cinéastes que nous aimons et soutenons depuis toujours fut notre premier critère de choix. Découvrir et faire découvrir à nos publics de nouveaux talents est le coeur de notre travail, le plus passionnant aussi. Notre sélection regorge de pépites qui vous donnerons, nous l’espérons, envie d’aller plus loin. Vous y trouverez l’esprit décalé et contestataire de Jean-Gabriel Periot, redoublant d’humour noir pour évoquer son identité (Gay ? et Avant j’étais triste), l’incroyable énergie de Kai Stänicke (It’s consuming me), l’esthétique baroque d’Antony Hickling dans son portrait de Jeanne d’Arc (Q.J.) ou l’infinie poésie des animations de la jeune québécoise Iris Moore (Mind tease). Ne reculant devant rien pour vous satisfaire, nous avons retenu aussi plusieurs films primés : Teddy Award (Berlin) pour Undress me, prix Image+nation (Festival LGBT De Montréal) pour The dancer and the crow et bien sûr le lauréat de notre prix, l’Esperluette, remis l’an dernier au bouleversant (Re)trace du québécois Jonathan Lemieux. Enjoy.