Category Archives

6 Articles

1er décembre 2016 : le programme complet

Comme chaque année depuis 21 ans, le Collectif 06 de lutte contre le Sida organise une série de journée d’action à l’occasion du 1er décembre. Au programme de cette année :

Dimanche 27 novembre
11h00-16h00 : prévention, information, dépistage rapide TROD/VIH et orientation dans plusieurs lieux de la ville :
– sur la Place Masséna (CeGIDD-ENIPSE-SIS)
– sur la Place Garibaldi (AIDES)
– au coin Avenue Jean Médecin/Avenue Thiers (Entractes-ASA BC),

Lundi 28, mardi 29 et mercredi 30 novembre
14h00-18h00 : dépistage TROD VIH/VHC Public HSH au Centre LGBT Côte d’Azur (ENIPSE-SIS-AIDES-ASA BC)
18h00-21h00 : dépistage TROD VIH/VHC Public HSH sur la Place Garibaldi (CeGIDD-ENIPSE-SIS)
23h00-2h00 : dépistage TROD VIH/VHC Public HSH dans les établissements gays (AIDES-ENIPSE)

Mercredi 30 novembre
18h30 : Table ronde autour du thème « Quels outils pour la prévention combinée », organisée par le COREVIH PACA Est et le Collectif 06, animée par le Dr Eric Cua et le Dr Pascal Pugliese du CHU de Nice au Cinéma Le Mercury (entrée libre)
20h30 : Projection du film « Théo et Hugo dans le même bateau » d’Olivier Ducastel et Jacques Martineau, suivie d’un débat animé par les membres du Collectif au Cinéma Le Mercury (entrée libre)

Le film : 
THEO ET HUGO DANS LE MÊME BATEAU
France, 2016, 1h37, int. – 16 ans
de Olivier Ducastel et Jacques Martineau
avec Geoffrey Couët, François Nambot, Mario Fanfani
Dans un sex-club, les corps de Théo et de Hugo se rencontrent, se reconnaissent, se mêlent en une étreinte passionnée. Passé l’emportement du désir et l’exaltation de ce premier moment, les deux jeunes hommes, dégrisés, dans les rues vides du Paris nocturne, se confrontent à leur amour naissant.

Jeudi 1er décembre
18h00 : Grand rassemblement, ruban rouge humain, arbres du souvenir, prise de paroles associatives et institutionnelles en présence de Mr Philippe Pradal (Maire de Nice), de Mr Eric Ciotti (Président du Département 06), du Pr Eric Rosenthal (Président du Corevih Paca Est), de Mr Stéphane Montigny (Président de Aides) et de Mr Jean-pierre Paringaux (Délégué régional SIS Paca Corse et coordinateur du Collectif 06) sur l’Esplanade de la Bourgade (Promenade du Paillon)
20h00-2h00 : Grande soirée festive organisée par les Megalo’s boys au Maori (Place Magenta, zone piétonne)

Organisation : Collectif 06 de Lutte contre le Sida avec le soutien financier de la Ville de Nice et du Département 06

Journée mondiale de lutte contre le Sida : deux dates pour informer et prévenir


 
A l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le Sida 2012, Les Ouvreurs participent à deux grandes journées de sensibilisation et d’information à Nice et à Cannes.
Le constat est toujours aussi accablant pour notre région. Les indicateurs y montrent une épidémie persistante et active, la région PACA est la 2ème région de France après IDF, avec les Alpes-Maritimes et les BdR les deux départements les plus touchés de la région. Les 20-29 ans représentent  22 % des découvertes de séropositivité dans les AM entre 2003 et 2011. L’heure est donc toujours à la mobilisation.

AGENDA

SAMEDI 1ER DECEMBRE 2012 A NICE 
Programme des actions organisées par le Collectif de Lutte contre le Sida des Alpes-Maritimes (Actes, Aides, l’ASA, le Centre LGBT Côte d’Azur, le CDAG du Conseil Général 06, le CODES 06, la Mutualité française 06, les Ouvreurs, le Planning familial et SIS Association) en partenariat avec AIDES/SIDA : FONDS POUR LA MEMOIRE.
17h30 Rassemblement, Place Magenta 
18h00 Marche aux flambeaux, Place Magenta ; Place du Pin
19h00 Prises de paroles, illumination du ruban rouge et minute de silence, Place du Pin
20h30 Projection de «We Were Here» suivi d’un débat, Cinéma Le Mercury (entrée libre)

DIMANCHE 2 DECEMBRE 2012 A CANNES 
Programme des manifestations inter-générationnelles organisées par la Mairie de Cannes et SIS Association, en partenariat avec de nombreux autres acteurs de terrain (le Conseil général des Alpes-Maritimes, Cannes Bel Age, la Croix-Rouge Française, l’Institut de Formation en Soins Infirmiers, les structures jeunesse de la Ville de Cannes, l’Action Santé Alternative du Bassin Cannois, l’Espace Santé Jeunes, la Direction de l’Hygiène et de la Santé et d’autres services municipaux)
11h30 Bain de solidarité et pause gourmande, Plage Macé
12h00 Stands, animations et démonstrations, soins osthéopathiques, Square Reynaldo Hahn
16h30 Projection de «Drôle de Felix, suivi d’un débat; Cinéma Les Arcades 
(entrée 6,50€, des invitations seront distribuées aux participants de la journée)

FILMS

WE WERE HERE – NOUS ETIONS LA
de David Weissman et Bill Weber (USA, 2011, 1h30)

Le film nous dévoile les premiers cas de sida, l’impuissance de la communauté scientifique face à ce virus alors inconnu, la médiatisation de l’épidémie, la mobilisation de la communauté civile, la création des associations et le courage sans faille des militants qui ne lâcheront rien jusqu’à l’arrivée des premières trithérapies en 1996…
Au travers de cinq point de vue, il retracent les années noires du sida et l’engagement de ceux qui ont du y faire face, dans le San Francisco des années 1980, où se concentrait la plus grande communauté homosexuelle des Etats-Unis. Face à l’hécatombe, au rejet social des malades et à l’incompréhension des chercheurs, face au besoin de prévention, de traitement et de soutien aux personnes séropositive, les premiers militants, les grandes figures de la recherche, les personnes malades, leurs proches… étaient là.

DROLE DE FELIX 
d’Olivier Ducastel et Jacques Martineau (France, 2000, 1h35)
Pour faire la rencontre de son père qu’il ne connaît pas, un jeune Dieppois se rend à Marseille. Il choisit l’auto-stop comme moyen de transport et n’hésite pas à emprunter des chemins de traverse. Parti pour faire la connaissance de son père réel, c’est en fait une famille idéale que Félix se construit tout au long de son trajet : un petit frère, une grand-mère, un cousin, une soeur…

«Avec ce second film, le duo Ducastel et Martineau confirme un univers singulier, mélange continuel de légèreté gracieuse et enchanteresse sur fond de désespoirs contemporains. Comme avec Jeanne (et le garçon formidable), les personnages s’ancrent dans notre réel, celui du SIDA, du chômage, du racisme, des familles éclatées. Drôle de Félix est un road-movie solitaire peuplé de rencontres de hasard mais jamais hasardeuses à l’exception des fachos.» – LES INROCK

BANDES ANNONCES

Queer à la Cité #3 : Zero Patience

Dans le cadre du projet Cinecittà, nouvel écran sur Nice…
Tous les mois, entre octobre et mai, une séance de cinéma dans un lieu magique et historique qui invite au croisement de pratiques artistiques, dans un esprit de liberté. Et pour le second rendez-vous : 
Jeudi 1er décembre 2011 \ 20h00
ZERO PATIENCE
de John Greyson \ Canada \ 1993 \ 1h40 \ vost \ Num \ int. – 12 ans
Une féérie musicale sur le SIDA… qui s’’inscrit dans le cadre de la Journée mondiale de lutte contre le SIDA organisée par Le Collectif 06 de lutte contre le SIDA : + d’infos ici 
Au Muséum d’Histoire Naturelle de Toronto, Sir Richard Burton, grand sexologue rescapé de l’époque victorienne, prépare une exposition sur les maladies à travers les âges. La pièce maîtresse de cette «salle des contagions» est le «patient Zero», un steward canadien qui aurait introduit le virus du Sida sur le continent américain. Burton s’efforce de le décrire comme un dégénéré irresponsable et nymphomane mais la rencontre avec le fantôme de Zero va bouleverser cette vision puritaine et homophobe.

«Zero Patience invente une histoire pour lutter à sa façon contre le SIDA. Il utilise une des formes les plus cinématographiques du merveilleux : la comédie musicale» LES CAHIERS DU CINEMA



Tarif unique : 6 €
Pass Pink 3 films + 1 spectacle : 27 €
Réservations et informations : 04 93 16 82 69 // unionbproud@gmail.com 
Projet CINECITTA 2011/2012 \ Nouveau Théâtre de la Cité \ Ancien Cinéma REX
3 rue Paganini 06000 Nice,  http://www.theatredelacite.fr/

1er décembre 2011, Journée mondiale de lutte contre le Sida

Des temps forts – rencontres de sensibilisation aux risques avec le grand public, recueillement autour du ruban rouge, projection d’un film  autour de la thématique – et de nombreux autres événements sont prévue les Mercredi 30 novembre et Jeudi 1er décembre 2011.
Mercredi 30 novembre 2011
14h00-17h00 > RENCONTRE AVEC LE PUBLIC NICOIS \ Centre ville de Nice
Des équipes composées de militants du Collectif et d’étudiants formés pour l’occasion sillonneront la ville à la rencontre du public avec des informations et des messages de prévention. Ils seront suivis et filmés par Les Ouvreurs.
Jeudi 1er décembre 2011
12h00 EXPOSITION « PEINDRE CONTRE LE SIDA » \ Ipag – 4 boulevard Carabacel – Nice
18h00 RASSEMBLEMENT & MARCHE AUX FLAMBEAUX \ Place du Palais de Justice – Vieux Nice
19h00 PRISES DE PAROLE, MINUTE DE SILENCE, RUBAN ROUGE \ Place Magenta – Nice
20h00 > CINEMA : ZERO PATIENCE \ Théâtre de la Cité – 3 rue Paganini, Nice – 04 93 16 82 69
ZERO PATIENCE 
de John Greyson
Canada \ 1993 \ 1h40 \ VOST \ Num \ int. – 12 ans
Au Muséum d’Histoire Naturelle de Toronto, Sir Richard Burton, grand sexologue rescapé de l’époque victorienne, prépare une exposition sur les maladies à travers les âges. La pièce maîtresse de cette «salle des contagions» est le «patient Zero», un steward canadien qui aurait introduit le virus du Sida sur le continent américain. Burton s’efforce de le décrire comme un dégénéré irresponsable et nymphomane mais la rencontre avec le fantôme de Zero va bouleverser cette vision puritaine et homophobe.
«Zero Patience invente une histoire pour lutter à sa façon contre le SIDA. Il utilise une des formes les plus cinématographiques du merveilleux : la comédie musicale» CAHIERS DU CINEMA
Harmonie Méditerranée offrira au public un cocktail – buffet à l’issue de la séance. 

1er décembre 2010 : VIH, toujours en augmentation dans le 06. Et moi ?

Pour le 1er décembre 2011, le Collectif 06 de lutte contre le SIDA propose une nouvelle campagne de sensibilisation autour du thème VIH, toujours en augmentation dans le 06. Et moi ? 
Comme annoncé précédemment, voici enfin la vidéo de lancement de cette grande opération, réalisée par Les Ouvreurs avec le concours de tous les membres du Collectif.

© Audrey Leclerc/Les Ouvreurs, 2011

 N’hésitez pas à participer à cette campagne en partageant le plus largement possible cette vidéo.

Agenda 2011-2012, épisode 1 : une fantastique rentrée

Nous vous avons quittés sur le franc succès du Pink Week-end, où près de 300 personnes nous ont suivis pour la projection de Certains l’aiment chaud et pour la représentation du Cabaret Sexuel. Après quelques semaines de vacances bien méritées, les Ouvreurs proposent une rentrée très «fantastique» en amuse-bouche d’une année pleine de surprises, riche de nouveaux partenariats très prometteurs.
Pour les deux premiers rendez-vous, nous poursuivons notre exploration des liens entre deux genres cinématographiques en marge(s) : fantastique/horreur et queer (1). Au programme :
ACTE 1 : Séance «La Science-fiction de Jonh Carpenter» avec Ghosts of Mars
10 Septembre 2011, 19h30, Cinéma Le Mercury – Nice
5 € la séance, film int. – 12 ans
Reprise de Cinenasty pour la deuxième saison du célèbre ciné-club, totalement «Midnight movies», proposé par Les Méduses. Plus d’infos sur www.cinenasty.com. Les Ouvreurs se sont vu offrir une carte blanche pour la séance d’ouverture. L’occasion de redécouvrir sur grand écran un petit chef-d’oeuvre de John Carpenter, alias «Big John», un des grands maîtres du cinéma fantastique américain. Un film de science-fiction horrifique présentant des personnages à vif, en état de siège, aux prises avec une menace enragée et protéiforme.
Ghosts of Mars (USA, 2001, 1h38, vost, 35mm), western futuriste ultra-violent, relate l’expédition d’un groupe de policiers dans une station minière en bordure de la zone explorée de la planète rouge. Les femmes sont aux commandes de la troupe, à l’image de la société matriarcale lesbienne qui s’est imposée comme nouvel ordre social mondial. Venu transférer un dangereux criminel, Desolation Williams, le groupe se trouve aux prises avec une horde de zombies sanguinaires, possédés par l’esprit de la planète.
Bande-annonce
ACTE 2 : The Rocky Horror Picture Show Live
30 octobre 2011, 20h, Théâtre de la Cité, Nice
10 € la séance live animée par les Irrational Masters (troupe officielle du Studio Galande de Paris), film int. – 12 ans

Attention ! Evénement incontournable à ne pas rater. Les Ouvreurs vous proposent pour la seconde fois à Nice (3) de découvrir la comédie musicale la plus culte de tous les temps, The Rocky Horror Picture Show de Jim Sharman (USA, 1975, 1h40) dans une version live animée par la troupe des Irrationals Master, tout droit sortie des mythiques soirées du Studio Galande de Paris. Une séance de cinéma comme vous n’en avez jamais vue où le spectacle est autant dans la salle que sur l’écran. Cette soirée d’exception viendra en même temps clore la 2e Fantastique Semaine du Cinéma, (organisée par les Méduses du 24 au 30 octobre 2011) et inaugurer Cine Città, la nouvelle programmation « queer cinema» mensuelle proposée par le Théâtre de la Cité en partenariat avec Lo Peolh et Les Ouvreurs.
Pour les distraits, The Rocky Horror Picture Show, c’est l’histoire complètement barrée de Janet et Brad, un jeune couple coincé qui tombe en panne un soir d’orage et trouve refuge dans un mystérieux château peuplé d’étranges occupants. Le propriétaire, Frank’N Furter, se livre à une étrange et très sensuelle expérience à laquelle ils vont prendre part malgré eux.
Bande-annonce
ou ici http://youtu.be/Rj_xYu2QGQc

Notes :
(1) mot anglais signifiant « étrange » ou « peu commun » utilisé comme insulte homophobe puis réemployé par provocation ironique par les mouvements militants et intellectuels GLBT.
(2) in Mythes et masques, les fantômes de John Carpenter, Luc Lagier et Jean-Baptiste Thoret, Dreamland Editeur, Paris, 1998, p.265.
(3) plus de 250 personnes ont pu assister à la projection endiablée du Rocky Horror Picture Show en live, programmée en clôture de la 1ère édition des Rencontres In&Out en avril 2009 au Casino Ruhl.

A suivre au prochain numéro
2011-2012, épisode 2 : Solidarité et Journée mondiale de lutte contre le SIDA