Les thématiques

Accueil  /  Page courante

LE CREPUSCULE DES IDOLES
Plusieurs artistes qui ont façonné la culture LGBT nous serviront de guide pour illustrer la thématique centrale de cette 8e édition d’In&Out :
HOMMAGE A PAUL VECCHIALI (en sa présence) avec notamment son film préféré ONCE MORE – ENCORE, mais aussi BAREBACK OU LA GUERRE DES SENS, +SI @FF (en tout bien tout bonheur) et son dernier film C’EST L’AMOUR
HOMMAGE A CHANTAL AKERMAN avec son chef d’oeuvre JE TU IL ELLE et LA CAPTIVE
HOMMAGE A DAVID BOWIE avec BASQUIAT et VELVET GOLDMINE
HOMMAGE A PIER PAOLO PASOLINI avec son premier film ACCATTONE
SUR LES PAS DE MARCEL PROUST avec LA CAPTIVE et la performance de Véronique Aubouy
D’autres films participent aussi de ce même élan (JE NE SUIS PAS FEMINISTE MAIS…, LA BELLE SAISON, LA SOCIOLOGUE ET L’OURSON, 4.48 (SUR LES TRACES DE SARAH KANE)) de même que LE BANQUET D’AUTEUIL, pièce de Jean-Marie Besset dont nous proposons une magnifique captation.

VUE D’AILLEURS : LE MEXIQUE
& PLEINS FEUX SUR LE PREMIO MAGUEY
Pour accompagner la présence de Pavel Cortès, directeur artistique du Premio Maguey dans notre jury, nous proposons une sélection réjouissante du cinéma queer mexicain actuel, parfait témoin de la vitalité d’un pays débordant de jeunesse et de talent artistique : CARMIN TROPICAL, LONELY STAR, VELOCIRAPTOR mais aussi une sélection de courts métrages mettant l’accent les deux réalisateurs Julian Hernandez et Roberto Fiesco.

NO(S) LIMIT(ES) 
Les festivals de cinéma restent les derniers espaces de liberté pour parler et montrer des œuvres abordant sans détour la question de la sexualité. Loin de la pornographie au kilomètre qui hante la Toile et reste accessible à tous sans médiation, de nombreux artistes offrent leur regard sur cet univers qui n’en finira pas de faire parler de lui : THEO & HUGO SUR LE MÊME BATEAU de Olivier Ducastel et Jacques Martineau, BAREBACK OU LA GUERRE DES SENS et + SI @FF de Paul Vecchiali, MY BODY MY RULES de Emilie Jouvet ainsi que tous les courts métrages de Julian Hernandez : NUBES FLOTANTES, MUCHACHO EN LA BARRA SE MASTURBA CON RABIA Y OSIDIA et MUCHACHOS EN LA AZOTEA.

CÔTÉ FILLES
Cette année encore, In&Out offre une riche sélection de films qui intéresseront plus particulièrement les filles. Tout d’abord une soirée spéciales FEMINISME(S) qui propose de faire le pont entre des perspectives « historiques » et « pro sexe » que l’on oppose souvent. Deux films, accompagnés de leurs réalisatrices, JE NE SUIS PAS FEMINISTES MAIS… de Sylvie Tissot et MY BODY MY RULES d’Emilie Jouvet, qui feront écho à l’exposition proposée par la Librairie Vigna et les Archives Recherches Cultures Lesbiennes de Paris. Ensuite, plusieurs films lesbiens, pour la plupart, inédits sur les écrans niçois : THE CHAMBERLAIN LYNN de Ingo Haeb, 4.48 (SUR LES TRACES DE SARAH KANE) de Jacky Katu et LA BELLE SAISON de Catherine Corsini. Et enfin la chance de (re)découvrir sur grand écran LA CAPTIVE et JE TU IL ELLE, deux des plus beaux films de la cinéastes belge, Chantal Akerman, récemment disparue.

SHORT EN QUEER +++
Comme chaque année, une grande place est offerte au court métrage, territoire d’expérimentation et d’audace artistique. Au programme, deux programmes mixtes des meilleurs courts LGBT de l’année, l’un proposé en Ciné-bistrot au Rosalina Bar et l’autre offrant à nos ami-e-s de Cinémarges Bordeaux une belle carte blanche. S’ajoute à cela une sélection spéciale (et très chaude) autour du Mexique et une programmation en trois temps pour venir soirée spéciale qui viendra clore les VISITEURS DU SOIR, organisé par le Réseau Botox(s), en plein air sur la place de la Libération :
Short en queer #1 : Ciné-bistrot au Rosalina Bar
Short en queer #2 : Caliente México
Short en queer #3 : Carte blanche à Cinémarge
Short en queer #4 : In&Out meets Botox(s)