Invité-e-s

Accueil  /  Page courante

ANTOINE IDIER
Pour la conférence : Autour de Guy Hocquenghem
Sociologue et historien des idées. Ses recherches portent notamment sur le mouvement gay des années 1970 et son inscription dans les mouvements politiques de l’après-68. Son ouvrage Les alinéas au placard. L’abrogation du délit d’homosexualité (1977-1982) rend compte des débats et des luttes autour de la dépénalisation de l’homosexualité.
Il vient de publier Les vies de Guy Hocquenghem aux éditions Fayard.

DIDIER ROTH-BETTONI
Pour la conférence : Sida et dissidences

Journaliste pendant vingt ans à la fois dans la presse cinématographique et dans la presse gay, il se consacre désormais à l’écriture. L’Homosexualité au cinéma (La Musardine, 2007) est le livre de référence sur le sujet. Son dernier ouvrage, Les années Sida à l’écran, sortira en juin prochain chez ÉrosOnyx.

EMILIE JOUVET
Pour Aria
Explorant la scène underground queer parisienne à travers des photos intimistes et des mises en scène subversives, elle joue avec le genre et l’identité. Elle revendique une esthétique résolument engagée et sexy dans des réalisations qui font date : One night stand (2008) est le premier porno queer français et Too much Pussy! Feminist Sluts in The Queer X Show (2010) décortique le mouvement féministe pro-sexe.

KARINE LHÉMON
Pour Cerveaux mouillés d’orage
Doctorante en Arts Plastiques à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, elle oeuvre dans plusieurs domaines : le social (avec notamment l’Association des Paralysés de France), la culture, l’édition et la photographie. Cerveaux mouillés d’orage est son premier film.

MARIE FRANCE
Pour Les intrigues de Silvia Couski et Jours de France 
Née de l’autre côté de la Méditerranée sous un autre nom, au lendemain de la guerre, elle se marie à la France. Devenue Marie France, elle est dès les années 1960 une figure incontournable du Paris nocturne. Celle dont Duras a dit qu’elle troublait « tout le monde », femmes et hommes, est une égérie de la scène underground. Sa beauté inspire les artistes du moment qui la filment, la font jouer et chanter. Reine de la nuit, à la fois glamour et engagée, elle a fait les très riches heures de l’Alcazar, fréquenté les pères du mouvement punk et accompagné les Gazolines, le fameux groupe de folles par qui le scandale et l’humour arrivent. « Au fond de moi, j’ai toujours pensé que j’étais une oeuvre d’art… » a-t-elle dit. C’est le sujet des Intrigues de Sylvia Couski qu’elle vient aujourd’hui nous présenter. Marie France illumine de sa présence l’édition 2017 d’In&Out : elle est notre invitée d’honneur.

PASCAL CERVO
Pour Jours de France

Depuis Les Amoureux de Catherine Corsini, son premier rôle au cinéma en 1994, Pascal Cervo entretient des fidélités avec des auteurs comme Laurent Achard, Paul Vecchiali, Valérie Mréjen, ou encore Pierre Léon. Il a aussi collaboré notamment avec Gaël Morel, Jean-Claude Biette et Robert Guédiguian au cinéma ou Maurice Bénichou au théâtre. Pascal Cervo réalise un premier court métrage Valérie n’est plus ici en 2008, pour lequel Michèle Moretti obtient un prix d’interprétation au festival Côté court de Pantin. Il réalise ensuite son deuxième film, Monsieur Lapin, en 2013.

VINCENT DIEUTRE
Pour Trilogie de nos vies défaites
Après des études de cinéma à l’IDHEC et un travail sur l’esthétique de la confusion, il obtient en 1989 une bourse de la Villa Médicis Hors les murs à Rome et à New York. Il enseigne ensuite le cinéma avant de passer à la réalisation : Rome désolée, Leçons de ténèbres, Fragments sur la grâce, Mon voyage d’hiver puisent aux sources de la musique classique, de la peinture baroque et de l’homosexualité de l’auteur, entre documentaire et autofiction. En 2012, il reçoit un Teddy Award pour son film Jaurès.


Jérôme Reybaud

Né en 1970 à Cannes, il pratique très tôt, le Super 8 mm en chambre. Après un doctorat sur le poète Jaccotet et diverses publications critiques, il revient au cinéma avec Aires 06 (Festival Côté Court de Pantin, 2006), Trois dames pour Jean-Claude Guiguet (2008) et un documentaire sur le cinéaste Paul Vecchiali, Qui êtes-vous Paul Vecchiali ? (2012). Jours de France est son premier long-métrage.

Pascal Cervo
Depuis Les Amoureux de Catherine Corsini, son premier rôle au cinéma en 1994, Pascal Cervo entretient des fidélités avec des auteurs comme Laurent Achard, Paul Vecchiali, Valérie Mréjen, ou encore Pierre Léon. Il a aussi collaboré notamment avec Gaël Morel, Jean-Claude Biette et Robert Guédiguian au cinéma ou Maurice Bénichou au théâtre. Pascal Cervo réalise un premier court métrage Valérie n’est plus ici en 2008, pour lequel Michèle Moretti obtient un prix d’interprétation au festival Côté court de Pantin. Il réalise ensuite son deuxième film, Monsieur Lapin, en 2013.